Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 11:14
Congrès annuel de la IACAC (suite) : Not for sale

                                                                                                                             

         Quand on pense à l'aumônerie d'un aéroport , on n'imagine pas la variété de tâches qui peut incomber à un aumônier. Chaque plateforme a ses caractéristiques que l'on ne retrouve pas obligatoirement ailleurs. Les congrès IACAC annuels permettent donc à chacun d'apprendre à connaître et de comprendre ce que vivent et font leurs collègues dans d'autres pays.

        Cette année, deux session du congrès étaient consacrées au problème majeur de la traite des femmes, cet esclavage moderne dont l'ampleur est souvent sous-estimée. L'aumônerie aéroportuaire de l'aéroport de Schiphol à Amsterdam est en effet en contact fréquent avec l'association « Not For Sale Netherlands » qui s'occupe d'aider des jeunes femmes étrangères (originaires de pays d'Europe de l'Est, ou d'Afrique...), incitées à venir en Hollande sur des promesses fallacieuses d'un emploi bien rémunéré, puis, une fois arrivées, forcées à se prostituer.

           Cette association « Not for Sale » leur propose un soutien psychologique (et/ou spirituel) et matériel, un « logement-passerelle », des stages de formation, et les épaule dans leur recherche d'un travail à temps partiel ou à temps plein, dans le domaine de la restauration bio ou ailleurs. C'est ainsi que les congressistes de la IACAC purent se rendre compte des talents culinaires de jeunes rescapés de ce trafic humain en dégustant au premier repas un menu frugal qu'ils leur avaient confectionné, soupe bio accompagnée d'une salade composée.

           La deuxième session était animée par deux officiers de police aéroportuaire dont le rôle est d'essayer de repérer les jeunes (hommes ou femmes) arrivant sur la plateforme et attendus à la sortie de l'avion par des proxénètes avérés. Une fois libérés de l'emprise des souteneurs, ces jeunes sous influence peuvent alors être aiguillés vers des associations à but non-lucratif et/ou des aumôneries qui les aident à se reconstruire et à envisager un projet de vie plus sain et chargé d'espérance.

 

                                                                                                                   Anniel Hatton

 

Pour info : www.notforsalecampaign.org

 

 

Congrès annuel de la IACAC (suite) : Not for sale

Partager cet article

Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports