Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 14:32
Le voyage de la foi

d'après Jean 1: 35-45

 

          Cette page du début de l'Evangile de Jean tourne autour de l'identité de Jésus. Non de manière abstraite ou doctrinale, mais de façon concrète et existentielle.

        Jésus parle, rencontre, appelle et amène ses interlocuteurs à lui répondre, littéralement à être responsables, par leurs paroles et par leurs actes.

        Et le lecteur, lui aussi, est rejoint par cette parole, invité à son tour à se déterminer. Pour lui, comme pour les disciples, qui est Jésus de Nazareth ?

 

De rencontre en rencontre

         On note tout de suite l'abondance de verbes de mouvement et de relation: regarder, marcher, suivre, se retourner, voir, chercher, venir, aller, écouter, trouver, amener, sortir, connaitre, appeler, répondre...

         Tout commence par la question de Jésus : « Que cherchez-vous ? » (v.38)

         Et aussitôt cette parole va susciter d'autres paroles. Son appel va entrainer d'autres appels. Sa rencontre va provoquer d'autres rencontres. On a même parfois du mal à suivre.

         Il y a d'abord Jean qui désigne Jésus à ses disciples (v.36), puis André qui amène son frère Simon à Jésus (v.42), puis Philippe qui va trouver Nathanaël (v.45).

        Mais au bout du compte, le résultat est toujours le même : conduire vers Jésus quelqu'un qui à son tour va l'annoncer à d'autres.

 

La foi, un voyage

         La foi n'est pas ici la prétentieuse assurance de religieux bardés de certitudes, mais elle est une quête et un chemin sur lequel chacun avance à son rythme.

       Certains comme André, Pierre, Philippe perçoivent aussitôt une immense et bouleversante espérance, d'autres comme Nathanaël commencent par se moquer.

        Pourtant de proche en proche, dans le doute ou l'assurance, l'Évangile va se répandre, non comme une doctrine ou un savoir sur Dieu, mais comme une puissance de vie qui transforme et renouvelle, comme une parole fragile qui met en route et qui suscite de nouveaux témoins.

 

                                                                                                                        Michel Bertrand

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports