Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 13:57
Ce qui affecte l'un de nous nous affecte tous...

        Tenaillé par un rêve de lumière, dans son atelier obscur et étouffant, un verrier mélange sable blond, cendres de végétaux et calcaire blanc auxquels il ajoute différents colorants, dont il choisit soigneusement les teintes et les nuances.

         Après avoir fait fondre l’ensemble, il recueille précieusement la pâte en fusion, et, à l’aide d’une canne creuse, souffle, souffle, souffle... et du verre qui surgit alors, il va façonner des vitraux merveilleux, des rosaces étonnantes dont les multiples couleurs, en s’associant les unes aux autres, feront rêver ceux qui les verront.

          Qu’elles paraissent fades, alors, ces verrières blanches que le soleil traverse directement sans jeu de lumière aucun... Qu’elles semblent alors singulièrement manquer de caractère et de vie !

          Le monde dans lequel nous vivons, tous autant que nous sommes, pourrait, me semble-t-il, être comparé à une rosace multicolore. Chaque couleur est importante, et son rôle est essentiel pour l’harmonie générale de l’ensemble. S’il en manque une, la rosace est comme amputée, déséquilibrée...

          Le monde dans lequel nous vivons est un monde multicolore et multiculturel, un monde marqué par une diversité étonnante à tous points de vue, un monde que la lumière divine traverse en en faisant briller les diverses composantes, un monde où chacun a besoin de l’autre, un monde où, comme l’écrivait Martin Luther King dans une de ses nombreuses lettres, “nous sommes pris dans un réseau de relations mutuelles auquel nous ne pouvons échapper; notre destinée commune est un vêtement sans couture. Ce qui affecte l’un de nous nous affecte tous indirectement.”

         Il y a quelques années, le scientifique Albert Jacquart disait au cours d’une conférence: “Nous avons tous besoin d’être beaux aux yeux de quelqu’un...”

         Or, la Bible nous l’affirme, aux yeux de Dieu, nous sommes tous également beaux. Peut-être que nous ne correspondons pas au canon de la beauté physique, mais ce n’est pas cela qui compte le plus. C’est ce qu’il y a à l’intérieur de nous qui compte.

        Intérieurement, nous avons tous de la valeur aux yeux de Dieu. Intérieurement, nous sommes tous beaux aux yeux de Dieu.

          C'est ainsi que, tous ensemble, telles les différentes couleurs d’une rosace qui s’ajustent et se complètent pour former une oeuvre d’art agréable aux yeux, tous ensemble, nous pouvons témoigner de la beauté et de l’harmonie de la création de Dieu.

                                                                                                                    Anniel Hatton

Partager cet article

Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports