Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 15:19

         

    

     L' exposition interreligieuse sur le thème de l'olivier, intitulée "L'homme est comme l'arbre des champs" (titre choisi par le rabbin) a été mise en place au terminal sud de l'aéroport d'Orly et inaugurée le 7 juin sous l'égide du PDG d'Aéroports de Paris, Augustin de Romanet.

 

       Elle est composée de deux volets: une partie côté piste au Hall A (sous douane), et le reste côté ville (en zone publique) sur le mur en face du bureau d'accueil interreligieux de la mezzanine au 2è étage.

 

     Ce sont des reproductions de toiles peintes par des villageoises juives, chrétiennes et musulmanes vivant en Israël, et n'ayant au départ aucun contact les unes avec les autres. Un jour, quelques-unes d'entre elles ont décidé de se rencontrer dans un lieu neutre. Petit à petit, elles ont appris à se regarder, à se parler, à se connaître et même à s'apprécier, malgré leurs différences de foi, de culture et d'éducation. Leurs préjugés ont fini par tomber, leurs peurs par s'évanouir. Un atelier de peinture sur le thème très symbolique de l'arbre, et plus précisément de l'olivier, a été créé pour essayer de "faire quelque chose ensemble".

 

      Joëlle Lezmi, présidente pour la France de la Wizo, l'association internationale qui a soutenu le projet, l'exprime ainsi:                

       "Dessine-moi la paix, dessine-moi ton olivier "pouvait dès lors devenir réalité. Trente-cinq femmes accompagnées et encadrées ont fait tomber des barrières, ont permis des rencontres, des échanges improbables, inespérés. L'exposition de ces trente-cinq tableaux, trente-cinq histoires de vie, a parcouru l'Europe, l'Amérique même! Elle a fait parler, réfléchir, s'est attiré autant de respect que de colères et même de haines quelquefois... Trente-cinq femmes d'Afflua, petit village de la vallée de Jézreel  ont  su surmonter leur peur. L'arabe a peint avec la juive, la  chrétienne a tenu le pinceau et mélangé les couleurs pour la circassienne, et même, ensemble, elles ont su entendre et porter la parole de la palestinienne ... Toutes ces israéliennes nous ont appris qu'aujourd'hui plus que jamais il nous faut " oser nos rêves pour qu'ils deviennent réalité."

 

        

       Les réactions des passagers et du personnel sont en général positives et même remplies d'émotion. Comme me l'a dit une salariée de l'aéroport, "dans ce monde rempli d'agressivité permanente et de violence, vous nous donnez là un petit signe d'espérance et de paix."

 

         La partie de l'exposition qui se trouve en zone publique est en visite libre. Pour la partie qui se trouve en zone réservée, il faut prendre contact avec l'aumônier protestant, qui demandera une autorisation. (pour tout renseignement complémentaire, contact: anniel.hatton.aumonier@adp.fr; portable:06 75 98 17 90)

 

          Cette exposition restera en place tout l'été.

                                                                                                                        Anniel Hatton

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports