Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 09:56

http://www.ladepeche.fr/content/photo/biz/2011/04/14/201104142065_w350.jpgClaude Terrazzoni, président de l'Union des Aéroports Français (UAF) est au cœur du processus d'ouverture du capital des aéroports.

Pourquoi l'état veut-il se désengager du capital des aéroports ?

En 2003, l'Europe a mis en demeure la France de changer le statut des aéroports pour les faire passer en sociétés anonymes. Les grands aéroports de province sont devenus des sociétés de droit privé avec l'état comme actionnaire de référence avec 60 % des parts aux côtés des collectivités locales (15 %) et de la Chambre de commerce et d'industrie (25 %). Aujourd'hui, l'état cherche des financements et veut se désengager.

Doit-on craindre ce processus de privatisation ?

L'état va lancer ses appels d'offre pour trouver des repreneurs. S'il n'a pas de vision stratégique, il fera gagner le plus offrant et c'est le marché qui dictera sa loi. L'Union des aéroports français a clairement fait entendre sa voix dans un livre blanc. Nous disons oui à l'ouverture du capital en privilégiant une majorité publique et surtout nous voulons des investisseurs de long terme, pas des prédateurs !

 

Les collectivités locales qui souhaitent augmenter leur participation pourront-elles le faire ?

C'est une très bonne chose de voir les collectivités monter au capital. Ce sera un très bon investissement pour elles. Pour financer cet achat de parts, elles emprunteront mais toucheront des dividendes pour rembourser. Et dans trente ans, elles seront à la tête d'un actif dont la valeur aura été multipliée par deux ou trois. Mais il faudra aussi ouvrir le capital à hauteur de 5 % aux salariés de l'aéroport.

Quel intérêt un grand groupe a-t-il à investir dans l'aéroport de Toulouse ?

Les grands groupes comme Vinci qui peuvent être intéressés pour montrer leur savoir-faire dans la conception, la construction et l'exploitation d'un grand aéroport. Avec cette expérience, ils pourront ainsi conquérir des parts de marché à l'étranger notamment en Chine où un aéroport nouveau ouvre ses portes chaque mois.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports - dans Actualité aéronautique et aéroportuaire