Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 06:27

DSCN5019.JPG

Je te loue de me surprendre, quand je suis habitué,

de me reprendre, quand je suis égaré

et de me prendre, quand je suis perdu.

Je te loue d'être un Dieu vivant,

qui se met en quête de l'homme,

non pas un Dieu qui demeure,

mais un Dieu qui vient.

Je te loue d'être moins le but que le chemin,

moins le terme que la brèche,

moins l'horizon que la marche.

Dieu vivant, tu es vivifiant.

 

Je te loue aussi parce que dans ta marche

tu restes constant avec toi-même.

Tu es fidèle à ce que tu annonces,

tu te laisses rappeler ce que tu as promis.

On te retrouve tel qu'on t'avait connu.

On peut retourner à toi, sans que tu manques à nos revoirs.

Dieu vivant, tu ne changes pas (...)

 

Apprends-moi à voyager ma vie le coeur en alerte,

l'esprit en éveil, le corps en souplesse,

comme celui qui a encore à s'enchanter

d'être sur la terre des vivants (...)

 

Dieu vivant, tu es unique.

Aucun n'est pareil à toi.

Amen


André Dumas, "Cent prières possibles", éditions Cana, Paris, 1982, pp.9-11

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports - dans Spiritualité