Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 07:23

 

Picture.jpgElle est discrète et calme, et se fait à peine remarquer. Mais c'est le genre de personne qui inspire immédiatement confiance et qui arrive sans problème à établir un contact vrai et sincère avec ceux qui viennent à elle. C'est qu'elle sait écouter, Unni Franck. Et l'attention à l'autre est sans aucun doute un aspect essentiel du travail d'un aumônier d'aéroport.

Pasteure ordonnée de l'église luthérienne de Suède depuis 34 ans, Unni a commencé à exercer son ministère à l'aéroport d'Arlanda en septembre 2009. Après douze ans en paroisse dans des églises de campagne, elle est ensuite devenue aumônier d'université: "J'ai été très heureuse pendant ces dix années passées en milieu étudiant", me dit-elle. "J'aimais beaucoup ces contacts avec toute cette jeunesse! Et puis, comme j'avais été élue déléguée des aumôneries d'étudiants de Finlande et de Suède, je participais à des rencontres œcuméniques européennes. Et nous nous retrouvions aussi bien avec des luthériens que des anglicans, des réformés et des orthodoxes que des catholiques. C'était fascinant! Par la suite, j'ai été responsable de l'équipe sacerdotale d'une église locale, et donné des cours dans une Ecole pastorale, institution réservée à l'enseignement des pasteurs. Mais j'avais besoin de challenges et de travailler en-dehors de la communauté chrétienne en tant que telle. Voilà pourquoi j'ai donné ma candidature pour être aumônier d'aéroport. L'aéroport est en effet un grand challenge pour moi…"

 

Et comment vivez-vous ce ministère?

En fait, j'ai vraiment ressenti que Dieu m'appelait à me diriger dans cette voie. Je m'y sens à ma place, et j'y trouve de grandes satisfactions personnelles.

 

Combien d'aumôniers êtes-vous, et faites-vous équipe avec des ministres d'autres confessions religieuses?

Quand j'ai débuté dans ce ministère, nous étions deux pasteurs luthériens. Mais depuis, mon collègue a pris la responsabilité d'une paroisse, et je me suis donc retrouvée seule. Les autres confessions religieuses ne sont pas représentées dans l'aumônerie, ce qui est vraiment dommage.

 

Quelle est la configuration du centre spirituel de l'aéroport d'Arlanda? S'agit-il d'une salle commune ouverte à tous ou d'un lieu regroupant différentes salles de prière dédiées à tel ou tel culte?

C'est une chapelle qui a été consacrée par l'évêque luthérien de Suède en 1993, mais qui est malgré tout ouverte à tous. Des catholiques, des musulmans, des juifs, des hindous, ou autres membres de différentes confessions religieuses viennent donc y prier eux aussi.

 

En quoi consiste votre ministère à l'aéroport? Arlanda est le plus grand aéroport de Suède, si je ne me trompe, à mi-chemin entre Stockholm et Uppsala…

Oui, l’aéroport est immense, et de nombreux passagers y transitent chaque jour. Pour ce qui me concerne, j'assure des permanences régulières dans le bureau de l'aumônerie, mais je suis bien évidemment beaucoup sur le terrain, et je vais à la rencontre de tous ceux qui évoluent sur la plateforme, passagers ou membres du personnel. Certains me font des confidences et me demandent de prier pour eux. Je rencontre aussi occasionnellement des personnes sans-abri qui sollicitent une aide. Ce n'est pas toujours évident, mais je fais de mon mieux pour les secourir. Heureusement que je reçois le soutien de certaines églises de la région pour ce faire.

 

L'aumônerie est-elle bien intégrée dans la vie de l'aéroport en général?

Oui, bien sûr. J'ai un bureau dans le département des ressources humaines, et j'y assure un certain nombre de tâches administratives, notamment dans le domaine des statistiques. Je fais aussi partie de l'équipe de gestion des crises et des catastrophes aéroportuaires, ce qui veut dire que je suis partie prenante aussi bien de la préparation et de l'organisation que de la formation nécessaires pour vivre le moins mal possible ce genre de situations dramatiques. De plus, je donne des cours sur la notion d'aide psychologique et sociale à apporter en cas de crise en milieu aéroportuaire. Je coopère aussi avec le Service des agents de permanence aéroportuaire et je participe aux réunions du Comité opérationnel de la plateforme, qui regroupe des représentants de quarante compagnies aériennes, de la police, et parfois des douanes.

 

Quel sera votre mot de la fin?

La chapelle de l'aéroport est une oasis dans le tourbillon de la vie. C'est un lieu de prière tranquille et chaleureux, où l'on parle peu, mais où l'on sait s'accueillir et se sourire dans le silence. J'y rencontre des personnes venant des quatre coins de notre si beau globe terrestre et cela me remplit d'humilité et de gratitude. Cette si petite chapelle est comme un point d'intersection spirituel où les lumières de la prière sont toujours allumées.

 

Propos recueillis par la pasteure Anniel Hatton, aumônier protestant à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle

Partager cet article

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports - dans La vie des aumôneries

Présentation

  • : L'aumônerie protestante aux aéroports
  • L'aumônerie protestante aux aéroports
  • : Aumônerie protestante des aéroports français
  • Contact

Recherche