Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 08:56

DSCN1408.JPG

 

Une chaufferie à bois a été mise en service cet hiver à Roissy-Charles-de-Gaulle, permettant d'assurer près de 25% de la production de chaleur annuelle de l'aéroport, a annoncé mercredi Aéroport de Paris (ADP).

 Cette centrale de chauffage à bois, constituée de deux chaudières d'une puissance de 7 megawatt-heure et qui était en test depuis l'hiver dernier, "fonctionne désormais à plein régime", a précisé à l'AFP le directeur de l'aéroport de Roissy, Franck Goldnadel.

L'installation "fournit l'équivalent de 25% de notre chauffage", a ajouté M. Goldnadel, qui souligne "l'intérêt économique" du projet, dans un contexte de hausse des prix du gaz, mais aussi son "avantage environnemental", face au réchauffement climatique.

Selon ADP, cette chaufferie va éviter l'émission de 18.000 tonnes de CO2 par an et va permettre de porter à près de 15% la part des énergies renouvelables dans le bouquet énergétique d'Aéroports de Paris.

La centrale à bois est approvisionnée en majorité avec des résidus de coupes de bois, dans le cadre d'un partenariat avec l'Office national des forêts. Quelque 40.000 tonnes de bois, provenant principalement de forêts situées dans un rayon de 50 km autour de l'aéroport, seront consommées chaque année.

"L'objectif, c'est de réduire l'empreinte environnementale de l'aéroport", souligne Franck Goldnadel. Le

gestionnaire des aéroports parisiens s'est donné pour objectif d'arriver à 23% d'énergies renouvelables d'ici

à 2020.

Dépêche AFP du mercredi 29 Janvier 2014 - 15:31

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports - dans Actualité aéronautique et aéroportuaire

Présentation

  • : L'aumônerie protestante aux aéroports
  • L'aumônerie protestante aux aéroports
  • : Aumônerie protestante des aéroports français
  • Contact

Recherche