Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 07:38

Fergusson se tenait toujours éloigné des corps savants, étant de l'église militante et non bavardante; il trouvait le temps mieux employé à chercher qu'à discuter, à découvrir qu'à discourir (...)

Il était un peu fataliste, mais d'un fatalisme très orthodoxe, comptant sur lui, et même sur la Providence; il se disait poussé plutôt qu'attiré dans ses voyages, et parcourait le monde, semblable à une locomotive, qui ne se dirige pas, mais que la route dirige.

"Je ne poursuis pas mon chemin, disait-il souvent, c'est mon chemin qui me poursuit."


Jules Verne, "Cinq semaines en ballon", livre de poche n°2028, p.7

Partager cet article

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports - dans Citations