Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 09:07

DSCN1954_1.JPG

Seigneur, le vent s'est fâché tout à coup

Et une tempête soudaine a cloué les avions à terre.

 

Les passagers se retrouvent là à errer dans l'aérogare,

Désoeuvrés, attendant qu'on leur dise

A quelle sauce ils vont être mangés,

Autrement dit quelle va être la suite des opérations.

 

Ils ne savent que faire et s'ennuient…

L'ennui, étrange maladie de notre temps

Où tout va si vite que nous ne savons plus vivre

Au rythme du temps qui passe.

 

Certains vont de boutique en boutique,

Cherchant de quoi passer le temps.

D'autres pianotent sur leur ordinateur

Espérant y trouver une réponse plus rapide à leurs questions.

 

Quand pourront-ils à nouveau chevaucher les ailes du vent

Et partir jusqu'au bout du monde à la vitesse de l'éclair?

 

Bien souvent, Seigneur, nous ne savons pas attendre.

Nous nous impatientons au moindre délai.

Et nous voulons être arrivés avant même que d'être partis.

 

Donne-nous, ô Dieu, patience et persévérance,

Pour savoir vivre selon ton temps,

Prendre le temps de te parler et de t'écouter,

Prendre le temps de lire tes Saintes Ecritures

Et de nous en nourrir spirituellement,

Prendre le temps d'exister… tout simplement.

 

                                                        Amen

 

Texte d'Anniel Hatton

Partager cet article

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports - dans Spiritualité