Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 07:52

Le pilote a coupé le moteur

Et l'avion s'est arrêté.

Pressés de sortir de la carlingue

Tous les passagers sont déjà debout.

 

Ils se bousculent, se pressent,

Comme s'ils étaient à une minute près

Et que leur vie en dépendait.

 

Des papiers et des magazines jonchent le sol.

Des couvertures roulées en boule

sont jetées n'importe où,

Dans les moindres recoins

et les encoignures les plus improbables.

 

Les coffres de rangement

S'ouvrent avec fracas

Au-dessus de nos têtes,

Et les bagages de cabine

En sont retirés prestement un à un,

S'empilant sur les sièges désertés.

 

Quelques passagers piétinent et piaffent,

Témoignant leur impatience

Par des paroles bien senties.

 

Souvent, dans l'existence, Seigneur,

Nous courons et nous agaçons d'une lenteur

Que nous trouvons mal à propos.

 

Aide-nous ô Dieu

A savoir prendre le temps,

A ralentir notre rythme effréné

Et à écouter ce que tu as à nous dire

Dans chaque évènement de notre vie.

 

                                                Anniel Hatton

 

DSCN0396-copie-2.JPG

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports - dans Spiritualité