Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 05:43

 

AiguesMortes_MarieDurand-medaille.jpg


elle seule, elle incarne au sein du protestantisme français la résistance à l'oppression et un plaidoyer extraordinaire pour la liberté de conscience. Marie Durand a passé, à cause de sa foi, trente-huit ans en prison dans la Tour ce Constance à Aigues-Mortes, au sud de Nîmes...

Elle rassemblait chaque soir ses compagnes (de détention) pour la lecture de la Bible, la prière et le chant des psaumes. Elle soutenait celles qui étaient tentée de fléchir...

La fidèle persévérance de ces femmes nous édifie et nous bouscule. Le prix qu'elles ont payé pour demeurer fermes dans la foi indique combien cette foi avait de valeur pour elles, et relativise l'importance de ce qui paraît parfois indispensable à notre bonheur...

L'humble et inflexible fidélité de Marie Durand et de ses compagnes anonymes a peut-être autant fait pour l'avènement de la liberté religieuse que les pamphlets des philosophes. Dans leur faiblesse, elles ont montré ce qu'est la force véritable (cf.2 Cor.11); elles ont posé aux puissants un problème insoluble, démontrant sans discours la dignité irréductible de la personne créée à l'image de Dieu, dont l'âme ne peut être domptée par les chaînes et la violence.

 

Jacques Blandenier, dans "Figures évangéliques de résistance", pp.129-133

 

(note: si Marie Durand a été libérée en avril 1768, les deux dernières prisonnières de la Tour de Constance ne sortirent de leur geôle qu'à l'époque de Noël de la même année)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports - dans Le monde protestant

Présentation

  • : L'aumônerie protestante aux aéroports
  • L'aumônerie protestante aux aéroports
  • : Aumônerie protestante des aéroports français
  • Contact

Recherche