Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 06:27

Deux découvertes en quelques jours au large du Brésil vont sans doute permettre d’élucider le crash de l’Airbus A330 d’Air France, le 1er juin 2009. Une catastrophe qui avait entrainé le mort de 228 personnes. La première boite noire a été récupérée ce dimanche, la seconde ce matin ; c’est celle qui enregistre les conversations des pilotes dans le cockpit. Selon le directeur du BEA, elle est "entière" et "en bon état".

Les deux boites noires repêchées : Thierry Mariani, le secrétaire d’Etat aux transports espère qu’elles seront exploitables"   (0'36")
 

France Info - Les débris localisés début avril

Les débris localisés début avril
©Reuters / BEA

Le Bureau d’enquêtes et d’analyses chargé de l’enquête technique de ce crash avait annoncé dimanche la découverte puis le repêchage du module mémoire de la première boîte noire, dit Flight Data Recorder (FDR). Ce mardi, c’est la seconde boite noire qui a donc été repêchée. “L’enregistreur phonique - Cockpit Voice Recorder (CVR) - a été localisé et identifié par l’équipe d’enquête à 21h50 GMT (23H50 heure de Paris) lundi 2 mai. Il a été remonté par le robot Remora 6000 à bord du navire Ile de Sein à 02H40 GMT (04H40 heure de Paris) ce matin, mardi 3 mai”, précise le BEA dans son communiqué. Selon Jean-Paul Troadec, le directeur du Bureau d’enquêtes et d’analyses cité par l’AFP, la boîte noire est entière. Le châssis, le module et même le cylindre de balise sont là. Globalement, l’aspect extérieur du boîtier est correct, en bon état”.

L’étude de ces deux boites noires commencera dans une dizaine de jours à Paris. En attendant elles ont été placées sous scellés.

Après des mois de recherches vaines, le champ de débris de l’appareil avait été localisé début avril.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports - dans Actualité aéronautique et aéroportuaire