Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 21:29

photo-Pierre-de-Mareuil.JPGIl y a quelques semaines, en voiture avec mes enfants, j'ai tenté de leur expliquer que j'allais bientôt être aumônier de l'Aéroport de Roissy Charles De Gaulle. S'en est suivi l'échange surréaliste suivant :

  • Mais alors tu seras plus pasteur ?

  • Si, je serai pasteur à l'aéroport.

  • Ah ? Tu vas être pasteur des avions ???

Puis ils se sont lancés dans un joyeux brouhaha qui tentait de reproduire une assemblée d'avions chantant des cantiques !

Quelques jours après, je suis arrivé à l'aéroport. Anniel, ma collègue, nous avait prévu un beau programme de rendez-vous pour les premières semaines et j'ai commencé à découvrir le ministère d'aumônier. La première chose que j'ai apprise est d'être accueilli. "Bienvenue" m'a-t-on dit un nombre incalculable de fois. De la direction aux femmes de ménage, c'est la parole que j'ai la plus entendue ces 4 dernières semaines. Vous me direz que, dans un aéroport c'est la moindre des choses ! Il est certain qu'on y a la culture de l'accueil. Mais au-delà de la dimension culturelle j'ai aussi rapidement compris que l'aumônerie avait toute sa place sur la plateforme et que le nouvel aumônier que je suis y était accueilli sincèrement et chaleureusement. C'est une chose très agréable que d'être accueilli et même quelque chose d'essentiel que de se laisser accueillir. Surtout pour nous autres pasteurs qui accueillons beaucoup. Je crois que, pour bien recevoir ceux qui viennent à nous il est important de se savoir reçus…

J'ai vite perçu que les aumôniers et en particulier les aumôniers protestants, étaient appréciés et attendus. J'ai eu l'occasion en particulier de m'en rendre compte lors d'un exercice "crash sur l'aéroport" auquel nous avons été invités (avec insistance !) par le médecin-chef de l'aéroport. Les personnes qui y ont participé étaient surprises de nous voir là et ont toutes trouvé que c'était important que nous soyons présents dans ce genre de circonstances.

Etre présent, disponible c'est certainement le cœur de la tâche de l'aumônier. Non pas pour apprendre des cantiques à des avions, bien sûr. Mais pour partager un petit bout de vie avec les personnes qu'il nous est donné de rencontrer, passagers ou salariés, et d'être auprès d'eux témoins du Dieu vivant qui nous habite.

 

Pierre de Mareuil, aumônier protestant de l'aéroport Roissy Charles De Gaulle

 

Quelques mots pour me présenter :

Pierre de Mareuil, je suis marié à Anne-Laetitia depuis bientôt 15 ans. Nous avons 5 enfants. Depuis 12 ans, je suis pasteur de la Fédération Baptiste. J'ai été pasteur au Mans pendant 3 ans puis à Compiègne pendant 8 ans. Je suis particulièrement sensible à la diversité des Eglises chrétiennes et à leur unité. Je suis aussi très attaché à un dialogue sincère et respectueux entre les religions ainsi qu'avec les différentes composantes de la société. Selon moi, toute religion, et les Eglises chrétiennes en particulier, ne doit pas se renfermer sur elle-même mais au contraire s'ouvrir au monde. Je suis particulièrement heureux de pouvoir vivre ces convictions ici à l'aéroport de Roissy Charles De Gaulle.

Parmi mes passions et hobbies la musique occupe une certaine place, Rock bien musclé et Gospel sont ce que j'aime le plus dans le domaine. Vous pouvez aussi partager avec moi mes intérêts divers et variés en venant faire un tour sur ma page Twitter : @Pierre2m où je parle aussi parfois de CDG…

Partager cet article

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports - dans La vie des aumôneries