Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 15:56
Temps de recueillement interreligieux à Orly

Un temps de recueillement interreligieux a eu lieu à Orly à 12h30

aujourd'hui mardi 17 novembre,

troisième jour de deuil national décrété par le président de la République.

Les aumôniers des différentes confessions se sont exprimés les uns après les autres

pour témoigner de leur solidarité avec les victimes des attentats de vendredi dernier et leurs familles.

Etaient présents les rabbins Haim Korsia et Moïse Lewin, les imams Hazem El Shafei et Nadir Mehidi, le père Dominique Rodde, les soeurs Odile Brongniart et Thérèse Dembélé, et la pasteure Anniel Hatton.

 Après une introduction faite par le directeur de la plateforme, la pasteure Anniel Hatton a prononcé l'intervention suivante:     

 

           La tragédie que nous vivons tous dans ce pays de France depuis vendredi dernier nous laisse sans voix.

           Il faut dire que ce sont là des moments où les mots semblent bien inadéquats pour exprimer ce que nous ressentons face à la détresse de tant d’hommes et de femmes, face à la douleur de tant de familles accablées par un deuil atroce.

         Même si nous ne sommes peut-être pas de ceux qui ont perdu un ou plusieurs des leurs, nous avons tous été touchés au plus profond de nous-mêmes par ces attentats odieux.

          Et nous voulons aujourd’hui penser tout particulièrement à chacune des victimes, à leurs proches, à tous ceux qui sont à leurs côtés quels qu’ils soient et qui tentent de les aider à surmonter cette terrible épreuve.

         Mais en même temps, il me semble qu’il nous faut proclamer haut et fort que nous voulons vivre autre chose que cette barbarie, et que, chacun à notre niveau, nous voulons essayer de participer à l’édification d'un monde basé sur l'ouverture à l'autre,

         l'hospitalité réciproque,  le dialogue et la confiance mutuelle.

        Avant de laisser la place à mes collègues aumôniers, j'aimerais simplement lire quelques extraits d'un texte de Martin Luther King, texte qu’il a prononcé à Oslo le 10 décembre 1964 lorsque le prix Nobel de la paix lui a été remis.

 

"Aujourd'hui, j’ose croire en l'avenir de l'humanité.

Je refuse de croire que l'être humain n'est qu'un fétu de paille ballotté par le flot de la vie, sans avoir la possibilité d'influer en quoi que ce soit sur le cours des événements.

Je refuse d’admettre que l'humanité soit si captive de la nuit sans étoile du racisme et de la guerre que l'aurore radieuse de la paix et de la fraternité ne puisse jamais devenir une réalité […]

Je crois que la vérité désarmée et l'amour désintéressé auront réellement le dernier mot.

C’est pourquoi, même vaincu provisoirement, le bon droit demeurera toujours plus fort que le mal triomphant.

Je crois fermement que, même au milieu du fracas des obus et des balles qui sifflent, il y a place pour l'espoir de lendemains plus lumineux.

J’ai l’audace de croire qu'un jour tous les habitants de la terre pourront bénéficier dans leur vie de […] la dignité, de l'égalité et de la liberté.

Je continue de croire […] que la  bonne volonté rédemptrice et non-violente deviendra un jour la loi sur terre […] et que personne n'aura plus de raison d'avoir peur.

Je crois fermement que nous vaincrons. "

Et je rajouterai à cette dernière phrase : Je veux croire qu’ensemble, tous ensemble, et avec l'aide de Dieu, nous vaincrons la haine et la violence.

Temps de recueillement interreligieux à Orly

Dans leurs interventions, les imams Hazem el Shafei et Nadir Mehidi ont invité les assistants à la paix et, sans faire d'amalgame, à chercher à vivre ensemble dans le dialogue mutuel, dans un esprit de patience.

Temps de recueillement interreligieux à Orly

Après la lecture d'un psaume faite par le rabbin Moïse Lewin, le grand Rabbin de France Haim Korsia a parlé d'égalité et de marche en avant, et, en se référant au texte biblique concernant la femme de Lot, à se pas se laisser paralyser par le passé, si effrayant ait-il été, pour ensuite terminer par la prière pour la République.

Dieu Eternel, maitre du monde,

Ta providence embrasse les Cieux et la terre ;

la force et la puissance T'appartiennent ;

par Toi seul, tout s'élève et tout s'affermit.

De Ta demeure sainte,

Ô Seigneur, bénis et protège :

LA REPUBLIQUE FRANCAISE ET LE PEUPLE FRANÇAIS.

Que la France vive heureuse et prospère ;

qu'elle soit forte et grande par l'union et la concorde.

AMEN

Que les rayons de Ta lumière éclairent ceux qui président aux destinées de l'Etat

et qui font régner dans notre pays l'ordre et la justice. 

AMEN

Que la France jouisse d'une paix durable

et conserve son rang glorieux au milieu des nations. 

AMEN

Que la France reste fidèle à sa noble Tradition

et défende toujours le droit et la liberté.

AMEN

Accueille favorablement nos vœux ;

que les paroles de nos lèvres

et les sentiments de notre cœur trouvent grâce devant Toi,

ô Seigneur, notre Créateur et notre Libérateur.

AMEN

Temps de recueillement interreligieux à Orly

Le père Dominique Rodde et la sœur Odile Brongniart ont ensuite conclu par des textes liturgiques sur la paix,

Temps de recueillement interreligieux à Orly

tandis que le directeur de la plateforme, Franck Méreyde, remerciait l'assistance de sa participation à ce temps de recueillement éminemment symbolique pour la vie de l'aéroport.

Temps de recueillement interreligieux à Orly

les aumôniers de l'aéroport au grand complet

en compagnie du directeur de la plateforme

Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 20:59
Communiqué de la FPF

de la part de François Clavairoly Président de la Fédération protestante de France

       Devant la violence de l'attaque terroriste qui a fait tant de victimes et devant l'horreur que constituent de tels actes, la Fédération protestante de France veut en premier lieu adresser un message de condoléances et de soutien aux familles qui ont été si brutalement touchées.

       Avec ces personnes tuées ou blessées, la communauté nationale toute entière est concernée. Il est nécessaire de se tenir unis dans une épreuve de cette ampleur.

         Les valeurs de la République et de la démocratie sont visées, de même que la fraternité humaine est mise à l'épreuve par des actes injustifiables guidés par le mal.

          La Fédération protestante de France, solidaire de tous ceux qui œuvrent pour la justice, l'ordre et la paix, exprime sa détermination à poursuivre sa mission de témoignage d'une espérance imprenable et à résister à toute forme de fanatisme.  

         C’est dans cet esprit que la FPF appelle l’ensemble de ses membres et invite tous ceux qui souhaitent s’y associer, à s’unir dans la prière pour faire face à cette épreuve et plus particulièrement dans le cadre des cultes célébrés le dimanche 15 novembre.

         Elle appelle également à cultiver inlassablement par la parole et les gestes, la fraternité et la solidarité au cœur de la société française qui nous permettront de nous tenir ensemble, déterminés.                                      

Communiqué de la FPF

Paris pleure ses morts

Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 13:28
Evènements tragiques du 13 novembre à Paris

Prions pour Paris

        Nous vous invitons à la prière pour tous ceux qui sont touchés de près ou de loin par les attentats d'hier à Paris.

        Prions notre monde déchiré, pour notre pays dans le désarroi, pour les victimes et leurs familles, pour les responsables gouvernementaux, pour les forces de l'ordre, pour les personnels de secours et tous ceux qui sont sur les lieux pour une raison ou pour une autre, pour nos aumôniers qui doivent accompagner ceux et celles qui passent par la souffrance et apporter une parole de consolation et d'espérance dans l'armée, dans les hôpitaux, dans les aéroports, dans les prisons...

        Prions que Dieu nous garde de tout mal.

                                                                                                                        Anniel Hatton

Evènements tragiques du 13 novembre à Paris

La bonté est plus forte que le mal

L'amour est plus fort que la haine

La lumière est plus forte que les ténèbres

La vie est plus forte que la mort

La victoire est nôtre,

par Celui qui nous a aimés.

Desmond Tutu

Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports
2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 10:30
Sauvés par la présence d'esprit de pilotes d'Air France

Une des qualités requises des pilotes d'aéronefs est la capacité d'observation de ce qui se passe autour d'eux... et même en-dessous!

Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports
31 octobre 2015 6 31 /10 /octobre /2015 10:36

               Il y a onze ans, en janvier 2004, un Boeing 737-300 s'écrasait dans la mer au large de Charm El Cheikh, avec 148 passagers à bord, immédiatement après son décollage.

     Quelques jours après, un avion affrété par le gouvernement français emmène les proches des 134 passagers français voyageant dans cet aéronef sur les lieux de la catastrophe. Le pasteur Jean-Pierre Dassonville, le rabbin Haim Korsia, l'imam Hazem El Shafei, le père Baudouin Tournemine, aumôniers aux aéroports de Paris, ont pris place à bord pour accompagner les familles sous le choc et les soutenir moralement et spirituellement...

            Aujourd'hui, un nouveau drame aérien vient endeuiller la station balnéaire de Charm El Cheik, rappelant bien des souvenirs douloureux dans les mémoires.

Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 17:28
Oecuménisme...

Cherchant à rendre un témoignage percutant sur les plateformes où ils ont été placés,

les aumôniers protestants aux aéroports cherchent à créer du lien et tentent de rassembler leurs collègues des autres confessions pour des projets communs.

Le congrès d'aumônerie IACAC d'août 2016 en est un... et de taille!

                    Avant d'en expliquer les tenants et les aboutissants, voici deux documents déjà anciens à propos de l'œcuménisme vu tout d'abord par un protestant, Michel Freychet ( citation tirée d'un article publié en 1989), et les ouvertures de Vatican II sur les autres églises (vidéo du 22 octobre 1965).

            "Trop souvent en France aujourd'hui, dans la pensée commune, le mot « œcuménisme » évoque presque exclusivement, du moins depuis le Concile de Vatican II, le dialogue entre l'Eglise catholique romaine et les autres églises. Cela se comprend assez aisément dès l'instant où l'Eglise catholique, majoritaire dans notre pays, est devenue officiellement partie prenante du dialogue œcuménique.

           Pour autant, il ne faudrait pas oublier que c'est au sein des églises non catholiques qu'est né le mouvement œcuménique; et qu'il s'y est développé durant un siècle avant que l'Eglise catholique ne se sentît elle aussi directement concernée par son remarquable essor et ne s'y engageât à son tour pour lui apporter sa propre contribution.

             C'est lors de l'Assemblée missionnaire d'Edimbourg (1910) — faut-il le rappeler — que, vivement interpellées par la voix des représentants des jeunes églises, les églises occidentales issues de la Réforme comprirent que mission et unité relevaient d'une seule et même exigence.

              Pour sa part, le petit protestantisme français, lui-même très divisé et encore sous le coup de sévères conflits théologiques internes, devait prendre peu à peu conscience du scandale de ses propres divisions.

              Associé pratiquement dès le départ au développement du mouvement œcuménique par quelques-uns de ses plus éminents représentants, il lui doit sans doute d'avoir alors échappé à l'asphyxie et à son total effritement, en découvrant les richesses de la communion ecclésiale dont la pierre de touche est la reconnaissance mutuelle des dons spirituels que chaque église a reçu en partage..."

 

Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports
8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 13:09
Du nouveau à la IACAC

George et Libby Lane

        Le bureau de la IACAC (Association internationale des aumôneries de l'aviation civile) a été renouvelé hier à notre congrès annuel de New York.

       Résultat des élections:

                                  Président: le Rev. George Lane.

George Lane était jusqu'ici vice-président. Il est aumônier à l’aéroport de Manchester depuis 3 ans. Son épouse, Libby Lane, est évêque de Stockport, et première femme ordonnée évêque de l’Église d’Angleterre.

 

                                  Vice--président: le pasteur Pierre de Mareuil

Pierre de Mareuil est aumônier de l'aéroport de Roissy-CDG depuis trois ans où il fait équipe avec la pasteure Marie-Emilie Sébas. Il est marié et a cinq enfants.

 

      Ce renouvellement marque sans aucun doute le désir des votants à ce congrès d'imprimer une nouvelle dynamique à la IACAC et de l'ouvrir davantage sur l'interreligieux.

 

                                                                                                                      Anniel Hatton

 

Du nouveau à la IACAC

Pierre de Mareuil lors d'une émission sur France-Culture

Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports
7 octobre 2015 3 07 /10 /octobre /2015 16:15

     Les pasteurs-aumôniers d'aéroport Marie-Emilie Sébas et Pierre de Mareuil sont les représentants de la Fédération Protestante de France au Congrès de la IACAC  (Association internationale des aumôneries d'aéroports civils) qui se tient en ce moment à New York.

     Depuis quelques années, nos congrès internationaux d'aumônerie d'aéroports se penchent sur la nécessité d'ouvrir davantage la IACAC à une dimension interreligieuse qui lui fait encore grandement défaut, même si un aumônier sikh participe régulièrement à ses travaux.

     Les résultats des élections aux postes de président et vice-président du bureau de la IACAC, qui auront lieu aujourd'hui, vont probablement se jouer en fonction de l'engagement de chaque candidat dans ce domaine.

     Les deux documents ci-dessous, quoiqu'un peu anciens (2011 et 2013), sont malgré tout toujours actuels et peuvent sans aucun doute nous aider dans notre réflexion...

                                                                                                                  Anniel Hatton

 

Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports
6 octobre 2015 2 06 /10 /octobre /2015 15:30
Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 17:12
L'avion, bottes de 7 lieues modernes

"Le Petit Poucet" de Charles Perrault (1628-1703)

          Un journal gratuit lu dans le RER ce matin m'apprend que les bottes de sept lieues "rendues célèbres par "Le Petit Poucet" de Charles Perrault, font référence aux postillons, facteurs à cheval du Moyen Age.

           Ceux-ci distribuaient le courrier en passant par des relais de poste, éloignés les uns des autres d’approximativement sept lieues (une unité de mesure de référence à l’époque), soit 20 à 30 kilomètres. Ils avaient la particularité de porter de lourdes bottes en cuir rigide, renforcées et fixées à leurs montures, afin d’assurer un meilleur maintien et de les protéger en cas d’accident. Elles étaient indispensables pour assurer la sécurité des postillons, qui parcouraient de longues distances en permanence."[1]

           De nos jours, pour parcourir de longues distances, on a bien mieux… Et l'avion nous permet d'avancer à toute vitesse vers le but que nous nous sommes fixé. Mais nous permet-il de mieux communiquer? Ou de mieux nous éloigner les uns des autres?

            Lorsqu'on est aumônier en aéroport, on rencontre toutes sortes de cas de figure parmi les personnes qui font appel à nous. Et on est souvent loin de l'image idyllique de l'aéroport synonyme de rêve et d'évasion quand on évolue non seulement parmi les passagers, mais aussi parmi ceux qui travaillent sur la plateforme au quotidien.

              On peut ainsi voir des parents qui se sont exilés pour des questions économiques, vivent pendant des années loin de leurs enfants laissés à la garde de leurs grands-parents au bout du monde, et espèrent gagner assez d'argent pour pouvoir un jour les rejoindre… En attendant, leurs rejetons grandissent sans eux, et les retrouvailles, peu fréquentes, sont souvent mitigées, mélange de joie et de pleurs, de regrets et de fatalisme.

             Et puis, parmi les navigants, on peut se rendre compte qu'il y a pléthore de célibataires endurcis ou de divorcés. En effet, certaines relations affectives ne tiennent pas le choc face aux rythmes de vie décalés ou aux séparations trop fréquentes….

           En revanche, parfois, l'éloignement est bénéfique. A la fin d'un entretien, un couple travaillant dans l'aéronautique concluait avec un petit air résigné: "Finalement, on se dispute moins depuis qu'on vit moins ensemble… Quand l'autre est à l'autre bout du monde, il y a ce sentiment de manque… Et quand on se retrouve, on est heureux de reprendre la relation là où on l'a laissée."

             On est loin du facteur équipé de ses lourdes bottes qui voyageait jour et nuit pour faire consciencieusement son métier de distributeur de courrier... Et pourtant, l'avion reste malgré tout un moyen de communication essentiel de nos jours, et qui se démocratise de plus en plus… A Orly, peut-être davantage qu'à Roissy, on voit des passagers modestes qui font des allers et retours fréquents hors saison pour des prix ultra compétitifs afin de pouvoir rencontrer leur famille le plus souvent possible...

 

                                                                                                                  Anniel Hatton


[1] Direct matin du 21 septembre 2015

Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports