Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 16:01

Egyptologue, islamologue, conférencier, Hazem El Shafei est aumônier de l'Islam dans les aéroports de Paris-CDG et Paris-Orly. Ouvert et humain, il a toujours cherché à promouvoir les contacts interreligieux, établissant non seulement de bons contacts avec des représentants des autres religions, mais réussissant même à créer de réels liens d'amitié avec ses collègues d'autres confessions évoluant sur les plateformes parisiennes.

Suite aux évènements tragiques de ces derniers jours, notamment l'assassinat d'Hervé Gourdel, Hazem El Shafei a tenu à manifester son horreur face à de tels actes de barbarie, qui ne correspondent en rien à la foi qu'il professe.

"Les derniers évènements dramatiques en Algérie, en  Irak, en Syrie,… ne font que créer une situation complexe et douloureuse marquée par les tensions et la haine.                     

Ni l'Islam, ni le patriotisme ne permettent en aucun cas de commettre des meurtres d'innocents quels qu'ils soient.

Au nom de l'aumônerie musulmane des aéroports de Paris-Orly et Paris-Charles de Gaulle, nous désapprouvons au plus haut point les actes de barbarie qui viennent d'être commis et rejetons catégoriquement cet état d'esprit extrémiste qui favorise l'incompréhension et pourrait nourrir l'islamophobie.

Il est absolument essentiel de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour vivre ensemble en paix et en harmonie."

Les  aumôniers catholiques, israélites et Protestants des Aéroports de Paris-Orly et Paris-Charles de Gaulle s'associent au communiqué de leur collègue musulman et dénoncent toute utilisation de la religion voulant justifier des crimes et actes terroristes. Une telle utilisation  est une trahison de l'essence même des religions. Ils précisent que dans les aéroports où ils exercent leur ministère ils cherchent à développer un esprit de paix et de collaboration en vue de la recherche du bien commun.

Hazem El Shafei au cours d'une conférence

Hazem El Shafei au cours d'une conférence

Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 13:29
Rencontres imprévues et partage

             Un aéroport est un lieu où les rencontres imprévues sont multipliées. Ces rencontres imprévues, improbables, sous la grâce de notre Seigneur, nous portent au-devant ou au côté d’êtres en recherche, en interrogation, ou plus simplement en détresse.


             Ces rencontres sont source de partages, moments de joies bien rares, plus souvent moments de détresse, de sentiments d’abandon ou encore de souffrances intenses.

 

           Ces rencontres parfois informelles, parfois recherchées ouvrent ou entrouvrent des fenêtres sur des vies qui conduisent à la rencontre de l’autre de manière personnelle, d’être à l’écoute et attentif à ses besoins et sa demande d’aide la plus concrète.

 

              Ces rencontres – recherchées ou dues «au hasard» sont autant d’étincelles qui illuminent notre mission, notre vocation.                                                                              

 

                                                                                    Marie-Emilie Sébas, pasteure,

                       Aumônerie protestante de Paris-CDG

Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 12:46
Congrès de la IACAC (suite) Projets d’avenir

         Au cours des sessions administratives du congrès 2014, les aéroports de Paris ont été retenus pour recevoir le Congrès 2016, succédant ainsi à la session de 2015 qui se tiendra à New York.

 

          Beaucoup de travail en perspective, certes, mais il est vrai qu’une bonne partie avait déjà été préparée en amont par un comité de pilotage créé à cette intention, et qui s’est réuni à plusieurs reprises ces derniers mois sous la houlette du pasteur Pierre de Mareuil.

 

        La créativité et l’enthousiasme de cet aumônier de Paris-CDG a emporté la partie face à la concurrence fort intéressante mais au projet bien moins avancé de la pasteure responsable de l’aumônerie de Stockholm.

 

                                                                                                           Anniel Hatton

 

 

Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports
17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 12:51
service d'ouverture à Oude Kerk

service d'ouverture à Oude Kerk

               Un congrès de la IACAC, ce sont des sessions de travail avec des délibérations, des votes et l’élaboration de projets communs pour l’avenir.

             Mais un congrès de la IACAC, c’est aussi une cérémonie d’ouverture solennelle, en l’occurrence cette fois-ci un service religieux à Oude Kerk, le plus ancien Temple d’Amsterdam, sous la présidence de son pasteur.

           Un congrès de la IACAC, c’est aussi une journée de tourisme, visite de musée, promenade en bateau sous des pluies torrentielles sur les canaux de la Venise nordique.

              Un congrès de la IACAC, c’est aussi beaucoup de moments informels de partage d’expériences entre aumôniers, de discussions impromptues et conviviales autour d’un café et de succulentes pâtisseries, et de temps de prière les uns pour les autres.

         

La pasteure Marie-Emilie Sébas (aumônerie de Paris-CDG), et le Révérend D.D. Hayes (aumônerie de Dallas-Fort Worth, aux Etats-Unis)

La pasteure Marie-Emilie Sébas (aumônerie de Paris-CDG), et le Révérend D.D. Hayes (aumônerie de Dallas-Fort Worth, aux Etats-Unis)

                 Un Congrès de la IACAC, c’est enfin un gala de clôture placé cette année sous le signe de la couleur orange, couleur de la ville d’Amsterdam. Des congressistes « sérieux » avec une simple fleur orange à la boutonnière côtoyaient ainsi des aumôniers plus facétieux qui s’étaient amusés à suivre jusqu’à l’extrême la consigne qui leur avait été donnée.

 

                                                                                                                  Anniel Hatton

 

 

Congrès de la IACAC (suite) : détente et partage
Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 10:02

             D'une certaine manière, les congrès IACAC font fonction de formation continue pour les aumôniers. Il peut certes arriver que, pour quelques-uns d’entre eux qui ont plusieurs années de ministère en milieu aéroportuaire derrière eux, certaines sessions puissent constituer du déjà-vu. Malgré tout, la plupart des congressistes semblent apprécier qu’on leur rafraîchisse la mémoire, d’autant plus que les mêmes sujets sont souvent traités différemment par chaque intervenant.

            C’est ainsi qu’un théologien assisté d’un acteur a développé avec originalité deux sessions sur le thème de l'hospitalité et de la valeur ajoutée de la présence d'aumôneries en milieu aéroportuaire. Il a notamment rappelé que ce qui touche le plus les personnes à qui l’on a affaire, ce n’est pas tant ce que l’on fait que la façon dont on le fait, et l’esprit dans lequel on le fait.

 

                  Le directeur du Département de gestion des crises de KLM Pays-Bas s'est ensuite attaché à expliquer par le menu le processus suivi par sa compagnie aérienne dans les situations d'urgence ainsi que le déroulement précis des opérations de secours dans l'éventualité d'évènements tragiques comme les crashs aériens.

 

                   Dans la foulée, les congressistes ont aussi pu recevoir avec beaucoup d'émotion un témoignage poignant : celui des aumôniers hollandais et australiens qui, peu de temps auparavant, avaient été appelés à accueillir et accompagner les familles des passagers et navigants de l’avion de la Malaysia Airlines MH17 abattu en plein vol le 20 juillet par un tir de missile au-dessus de l’Ukraine… moments chargés d'une émotion palpable et de sentiments mitigés : questionnement et impuissance devant l’incompréhensible mêlés à une intense compassion pour les proches des victimes, les membres des compagnies aériennes et les secouristes concernés...

 

                                                                                                                Anniel Hatton

 

cf. le site de la IACAC où ont été postées des vidéos de ces interventions

Congrès IACAC (suite) : hospitalité et accompagnement
Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 11:14
Congrès annuel de la IACAC (suite) : Not for sale

                                                                                                                             

         Quand on pense à l'aumônerie d'un aéroport , on n'imagine pas la variété de tâches qui peut incomber à un aumônier. Chaque plateforme a ses caractéristiques que l'on ne retrouve pas obligatoirement ailleurs. Les congrès IACAC annuels permettent donc à chacun d'apprendre à connaître et de comprendre ce que vivent et font leurs collègues dans d'autres pays.

        Cette année, deux session du congrès étaient consacrées au problème majeur de la traite des femmes, cet esclavage moderne dont l'ampleur est souvent sous-estimée. L'aumônerie aéroportuaire de l'aéroport de Schiphol à Amsterdam est en effet en contact fréquent avec l'association « Not For Sale Netherlands » qui s'occupe d'aider des jeunes femmes étrangères (originaires de pays d'Europe de l'Est, ou d'Afrique...), incitées à venir en Hollande sur des promesses fallacieuses d'un emploi bien rémunéré, puis, une fois arrivées, forcées à se prostituer.

           Cette association « Not for Sale » leur propose un soutien psychologique (et/ou spirituel) et matériel, un « logement-passerelle », des stages de formation, et les épaule dans leur recherche d'un travail à temps partiel ou à temps plein, dans le domaine de la restauration bio ou ailleurs. C'est ainsi que les congressistes de la IACAC purent se rendre compte des talents culinaires de jeunes rescapés de ce trafic humain en dégustant au premier repas un menu frugal qu'ils leur avaient confectionné, soupe bio accompagnée d'une salade composée.

           La deuxième session était animée par deux officiers de police aéroportuaire dont le rôle est d'essayer de repérer les jeunes (hommes ou femmes) arrivant sur la plateforme et attendus à la sortie de l'avion par des proxénètes avérés. Une fois libérés de l'emprise des souteneurs, ces jeunes sous influence peuvent alors être aiguillés vers des associations à but non-lucratif et/ou des aumôneries qui les aident à se reconstruire et à envisager un projet de vie plus sain et chargé d'espérance.

 

                                                                                                                   Anniel Hatton

 

Pour info : www.notforsalecampaign.org

 

 

Congrès annuel de la IACAC (suite) : Not for sale
Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 06:22
Les religions se mettent à table (suite)

        L’exposition est à peine ouverte le premier jour qu’un passager en transit rentre dans la salle… pour tuer le temps sans doute au départ, puis avec un réel intérêt ensuite. Une bonne et longue discussion s’ensuit qui lui permet d’exprimer son ressenti.

        Certains jours, il n’y a presque personne, et d’autres un va-et-vient permanent de passagers, de membres du personnel ou d’accompagnants de voyageurs.

 

         Quelques réactions recueillies sur le vif :

 

         « J’étais vraiment curieuse de voir cette exposition pour mieux comprendre ce que vivent les autres. »

          « Mes copains qui sont allés au caté sont dégoûtés de la religion. Moi, je n’ai aucune base religieuse, alors ça m’intéresse et me pose question. J’ai envie d’en savoir davantage, et surtout sur le Judaïsme que je ne connais pas du tout. »

          « Mon père était juif marocain, ma mère catholique pour ainsi dire, alors j’ai choisi l’Islam… mais je trouve bien qu’il y ait des expositions comme ça. »

          «Quand on se bat, c’est souvent parce qu’on ne se connaît pas. C’est bien  de faire des efforts de ce genre qui nous permettent d’apprendre à se connaître et à savoir comment vivent les autres. »

         « C’est une bonne idée de présenter une exposition sur les coutumes alimentaires des religions, parce que la nourriture, c’est important dans la vie. »

 

           Terminons par la conclusion de sœur Marie-Louise à la fin d’une permanence :

          

          « Après-midi intéressante ! Pas mal de passage… familles, couples arrivés tôt à l’aérogare ou en attente de voyageurs. Plusieurs échanges intéressants dans le sens d’un vivre ensemble… d’un message à faire passer… »

 

 

Les religions se mettent à table (suite)
Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 06:40
La pasteure Wina Hordjick et le prêtre Nico SarotLa pasteure Wina Hordjick et le prêtre Nico SarotLa pasteure Wina Hordjick et le prêtre Nico Sarot

La pasteure Wina Hordjick et le prêtre Nico Sarot

          Sans doute avez-vous appris en classe qu’une bonne partie du territoire de la Hollande était constitué de polders, de terres gagées sur les eaux ? Moi aussi !

      Mais ce que je ne savais pas, c’est que l’aéroport de Schiphol est situé à 5m en-dessous du niveau de la mer. Construit en partie sur un polder, soit sur du sable recouvert de 25m de terre, ses quelque 650 000m2 ont malgré tout les pieds au sec grâce aux digues qui, comme partout sur le territoire hollandais, le protègent des assauts répétés des vagues.

 

       Comme la plupart des aéroports du monde, l’aéroport d’Amsterdam Schiphol tourne 24h/24.

 

Quelques chiffres significatifs :

Schiphol, c’est 52,6 millions de passagers et 1,5 million de fret ;

Schiphol, c’est 65 000 emplois tous domaines confondus ;

Schiphol, c’est environ 500 compagnie aériennes avec des vols directs vers 323 aéroports européens et intercontinentaux dans 98 pays différents ;

Schiphol, c’est aussi un aéroport de transit où les passagers s’arrêtent quelques heures avant de reprendre leur route dans les airs;

 

         Mais Schiphol, c’est aussi une aumônerie œcuménique vivante avec trois aumôniers à plein temps, une femme et deux hommes, assistés de 26 bénévoles, hommes et femmes;

        Le centre interreligieux de Schiphol, situé côté piste, est toujours ouvert, et les aumôniers et/ou bénévoles s’y tiennent à l’écoute des quelque 50 000 passagers et membres du personnel qui y passent chaque année.

         Depuis 37 ans que ce lieu existe, il y a toujours eu quelqu’un pour renouveler deux fois/semaine le bouquet de fleurs qui lui donne une petite touche particulière de couleur et de verdure.

        Les aumôniers sont d’astreinte 24h/24 et 7 jours/7 et prennent quotidiennement les coups de fil qui leur sont adressés, appels à l’aide, demande de prière ou de soutien personnel, etc… Rien que pour l’année 2013, près de 307 appels ont été recensés.

      Si on les interroge sur leur rôle, ils répondent avec simplicité et la plus grande sincérité : « être aumônier, c’est témoigner de l’amour de Dieu, là où les gens en témoignent le besoin. »

 

                                                                                                                                                           Anniel Hatton

 

Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 05:46

 

Exposition sur les coutumes alimentaires

dans le Judaïsme, le Christianisme et l’Islam

 

Aéroport d’Orly

du 2 au 10 septembre,

salle Cocktail, 4è étage du Terminal Sud

 

Horaires : en semaine de 10h à 17h

Samedi : de 10h à 14h30

Dimanche : de 14h30 à 18h30

 

(reprise d’une exposition préparée par le groupe interreligieux et la bibliothèque de Compiègne)

Les religions se mettent à table
Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 13:26
Congrès annuel de la IACAC

Une des caractéristiques de notre monde moderne c'est qu'il fonctionne en grande partie en se référant à des abréviations, des sigles, des initiales, qui ont toutes et tous, certes, une signification on ne peut plus claire pour les initiés,… mais quid des personnes extérieures au groupe social, à l'institution, à l'entreprise ou au service concerné?

A mes débuts dans l'aumônerie aux aéroports, nouvellement arrivée à Paris-CDG, j'étais totalement novice en matière d'aéronautique, et n'avais pour toute expérience que celle d'une passagère lambda ou d'accompagnante de voyageurs confirmés.

Pendant un certain temps, je me suis demandée si je n'avais pas été soudainement propulsée en terre étrangère. Le personnel de la plateforme que je rencontrais me parlait de DEPAF, GTA, UO, DGA-DDD, CDGP, CDGR, ADPI, PHMR, etc… Parfois, j'avais parfois l'impression de me retrouver plongée dans un dessin animé rempli d'interjections de toutes sortes: PAF! PIF!, avant de comprendre qu'il s'agissait tout simplement de la Police Aux Frontières et des Postes Inspection Filtrage, devant lesquels on doit obligatoirement passer quand on va prendre l'avion, et qu'on attend son tour patiemment pour arriver "côté piste" (anciennement "sous-douane").

Dans notre monde associatif et/ou religieux, qu'il soit national ou international, il peut en aller de même pour ceux qui ne sont pas "au parfum". Certains peuvent en effet s'interroger sur l'EPUdF, la FEEBF, la KEK, le COE, l'ABEJ ou la CRCF, etc…

Et la IACAC alors? Qu'est-ce que c'est?

En fait, ce sigle aux consonances barbares signifie tout simplement: International Association of Civil Aviation Chaplaincies, ou, en bon français, Association Internationale des Aumôneries de l'Aviation Civile.

Les aumôniers d'aéroports ont un ministère souvent très solitaire. Cette instance a donc pour but de créer du lien entre des hommes et des femmes exerçant un ministère d'aumônerie dans le monde entier, que ce soient l'Australie, les Etats-Unis, le Canada, en passant par l'Allemagne, la Suisse, le Congo, etc… sans oublier la France, bien sûr.

Un deuxième aspect important, c'est la formation continue des aumôniers: réfléchir à la manière dont ils (elles) exercent leur ministère, à ce qu'on attend d'eux, et comment mieux exercer ce service.

D'où la création de congrès annuels comme celui qui vient d'avoir lieu en Hollande du 19 au 24 août…

(à suivre)

Anniel Hatton

Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports