Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 07:21

 

O Dieu, merci.

Merci

parce que tu es là,

au milieu de nous.

 

Nous savons que c’est toi

qui nous donnes la joie

d’être en ta présence,

joie qui nous anime aujourd’hui.

 

C’est toi

qui nous rend capables

d’espérer

contre toute espérance,

même quand,

à vues humaines,

il semble que tout aille mal

en nous

et autour de nous.

 

Nous te remettons

ce moment de culte,

te demandant de nous parler

dans les moments de prière,

par les cantiques

que nous allons élever vers toi,

par la lecture de la Bible,

et par la méditation de ta Parole.

 

Que nous sachions

faire abstraction

de nos soucis,

de nos préoccupations,

et de tout ce qui peut encombrer

notre esprit

et notre cœur,

afin que nous soyons ouverts

à ce que tu as à nous dire

aujourd’hui.

 

Merci Seigneur.

 

Amen

 

Texte d'Anniel Hatton

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports - dans Spiritualité
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 09:05

 

Comment est-ce possible, Seigneur?

Comment peut-on être si inhumain?

Pourquoi de telles horreurs?

 

Comment et pourquoi des hommes et des femmes,

Que tu as toi-même créés à ton image,

Ont-ils pu imaginer et perpétrer de tels supplices?

 

En ce lieu, tant d'êtres humains ont été torturés,

Ecartelés, écrasés physiquement et mentalement.

Leurs os ont été brisés, leur intégrité violée.

 

Se sentant abandonnés par tous,

Ils criaient leur souffrance, ne sachant même pas

S'il y avait quelqu'un pour l'entendre

et encore moins la comprendre.

 

Qu'aurions-nous fait si nous avions été là?

Aurions-nous eu le courage d'élever la voix

Et de les défendre haut et fort?

 

Ou serions-nous restés cois,

Incapables de prendre la parole

Pour dénoncer de tels traitements?

 

Atterrés devant le souvenir d'une tragédie

si grande et si inconcevable,

nous ne pouvons que garder le silence

et te demander pardon

pour ceux qui s'en sont rendus coupables.

 

Jamais plus, Seigneur! Jamais plus!

 

Amen

 

Texte d'Anniel Hatton

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports - dans Spiritualité
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 09:57

 DSCN5007.JPG

Je n'aime pas attendre, Seigneur.

Dans la vie, il faut toujours attendre.

 

Dès la naissance, on nous fait attendre.

Ensuite, c'est à l'école, à la banque,

à la caisse des petits et grands magasins.

Attendre une lettre, un mot gentil,

un geste d'affection, un encouragement…

 

Et ici, à l'aéroport, il faut aussi attendre.

Attendre encore et toujours.

 

Attendre pour enregistrer les bagages,

Attendre pour passer au portail de sécurité.

Attendre avant l'embarquement.

 

Attendre qu'une piste soit libre,

Et que la tour de contrôle ait donné son feu vert

Afin que l'appareil puisse se mettre en position de départ.

 

Et maintenant que je suis dans l'avion,

Il va me falloir attendre encore,

Attendre que ce voyage interminable

Se termine enfin, et que je puisse me reposer,

Me détendre, et jouir de mes congés tant attendus.

 

Donne-moi, Seigneur, d'apprendre la patience.

Peut-être alors, saurai-je découvrir le bonheur

Que tu mets à ma portée, et que, sans doute,

Je ne vois pas tellement je suis préoccupé(e).

 

Comme le peuple de la Bible qui attendait le Messie,

Permets-moi, Seigneur, de savoir distinguer

Les plus infimes marques de ton passage

dans mon Histoire et dans celle des miens.

 

Merci, Seigneur

 

 

Amen

 

Texte d'Anniel Hatton

 

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports - dans Spiritualité
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 09:07

DSCN1954_1.JPG

Seigneur, le vent s'est fâché tout à coup

Et une tempête soudaine a cloué les avions à terre.

 

Les passagers se retrouvent là à errer dans l'aérogare,

Désoeuvrés, attendant qu'on leur dise

A quelle sauce ils vont être mangés,

Autrement dit quelle va être la suite des opérations.

 

Ils ne savent que faire et s'ennuient…

L'ennui, étrange maladie de notre temps

Où tout va si vite que nous ne savons plus vivre

Au rythme du temps qui passe.

 

Certains vont de boutique en boutique,

Cherchant de quoi passer le temps.

D'autres pianotent sur leur ordinateur

Espérant y trouver une réponse plus rapide à leurs questions.

 

Quand pourront-ils à nouveau chevaucher les ailes du vent

Et partir jusqu'au bout du monde à la vitesse de l'éclair?

 

Bien souvent, Seigneur, nous ne savons pas attendre.

Nous nous impatientons au moindre délai.

Et nous voulons être arrivés avant même que d'être partis.

 

Donne-nous, ô Dieu, patience et persévérance,

Pour savoir vivre selon ton temps,

Prendre le temps de te parler et de t'écouter,

Prendre le temps de lire tes Saintes Ecritures

Et de nous en nourrir spirituellement,

Prendre le temps d'exister… tout simplement.

 

                                                        Amen

 

Texte d'Anniel Hatton

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports - dans Spiritualité
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 18:42

L’État, qui détient 60 % des aéroports de province, lancera au printemps l’ouverture du capital de ceux de Lyon, Toulouse, Bordeaux et Montpellier. L’opération sera finalisée en décembre.

Aéroport régional à vendre. La petite annonce pourrait être prochainement d’actualité. L’ouverture du capital des aéroports régionaux de Lyon, Toulouse, Bordeaux et Montpellier est en effet programmée, a confirmé hier Jacques Sabourin, le délégué général de l’Union des aéroports de France (UAF), lors de la présentation de son bilan annuel.

Les aéroports de province sont détenus à 60 % par l’État, à 25 % par les chambres de commerce et à 15 % par les collectivités territoriales. L’État s’étant engagé à ce que la part publique reste majoritaire jusqu’au 31 décembre 2013, il pourra mettre en vente 50 % moins une action du capital de ces quatre aéroports. Le calendrier est encore flou, mais «l’ouverture devrait se faire cette année », précise Jacques Sabourin. Cela signifie que l’appel à intérêt sera lancé au plus tard en juin. L’État souhaite valoriser au maximum ces quatre aéroports, dont les montants devraient être sensiblement différents. Ainsi, Lyon a enregistré un chiffre d’affaires de 140 millions d’euros en 2010, avec 7,9 millions de passagers, tandis qu’à l’autre bout de la chaîne, Montpellier a totalisé 21 millions d’euros pour 1,1 million de passagers.

Quelques manifestations d’intérêt sont déjà attendues : celle d’Aéroports de Paris, dont le président, Pierre Graff, a dit qu’il convoitait Lyon. Certaines collectivités pourraient être tentées de monter au capital. Des financiers sont également sur les rangs, comme l’australien Macquarie (qui exploite les autoroutes APRR avec Eiffage), Axa ou Antin, un fonds d’infrastructures de BNP Paribas. Des étrangers, comme le canadien SNC Lavalin, sont également évoqués.

 

Vinci associé à la CDC

 

Selon nos sources, Vinci, l’un des candidats les plus en vue, s’est associé sur ce dossier à la Caisse des dépôts et consignations. Un tandem qui a déjà fonctionné par le passé. «Nous avons toujours manifesté une disponibilité sur le sujet de l’ouverture du capital des grands aéroports régionaux (…) parce que c’est notre métier de concessionnaire exploitant. Nous sommes donc un partenaire naturel», expliquait il y a une quinzaine de jours Nicolas Notebaert, président de Vinci Airports. De fait, le groupe est déjà l’opérateur de neuf aéroports en France, dont celui de Grenoble et de Nantes. En revanche, son rival Eiffage n’est pas du tout intéressé. «Nous n’avons pas de valeur ajoutée sur les aéroports, donc nous ne ferons pas d’offre», affirme Jean-François Roverato, PDG d’Eiffage.

Outre la perspective de l’ouverture du capital de quatre de ses principaux aéroports régionaux, l’Union des aéroports de France a publié sa photographie annuelle. Elle montre une légère croissance du trafic de passagers en 2010 : + 1,3 %. Elle illustre surtout que les low-costs sont désormais au premier rang : leur trafic a fait un bond de 5,75 % cette année. Désormais, ils représentent 29,2 % du trafic des aéroports français (hors ADP). Leur dynamisme a notamment dopé l’an dernier l’activité de Lyon Saint-Exupéry (+10,8 % du trafic des compagnies à bas coûts) et surtout de Bordeaux (+56 %) où une aérogare leur a été dédiée.

 

Source: Le Figaro - Virginie Collet

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports - dans Actualité aéronautique et aéroportuaire
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 07:06

DSCN4994.JPG

O Seigneur,

Nous venons à toi dans la prière,

ce dialogue qui nous permet de tenir bon au quotidien.

Dans cette immense agglomération qu’est l’aéroport,

des hommes et des femmes passent sans s’arrêter.

Ils courent. Ils se pressent.

Ils ont un but, un avion à prendre, une destination à atteindre.

 

D’autres sont là pour les accueillir,

les guider, les mettre sur le bon chemin, voire les protéger.

Nous te prions pour eux qui travaillent ici, Seigneur .

Donne-leur la patience et les éléments nécessaires

pour bien accomplir la tâche qui leur est confiée.

 

Dans ce lieu si divers, ô Dieu,

nous te prions pour ceux qui ne te connaissent pas, ou si mal,

te demandant de leur faire découvrir

les divers points de recueillement qui leur sont prodigués,

et leur permettre de s’interroger à ton sujet.

 

Nous te remettons aussi, ô Dieu,

ceux qui ont mis leur confiance en toi,

et que, malgré tout, la vie a malmenés.

 

Aide-les, Seigneur,

à s’enraciner plus profondément encore en toi,

afin qu’ils sentent monter en eux

la sève de ton Esprit Saint qui les revigore

et les pousse en avant avec courage et ténacité.

 

Merci, ô Dieu,

pour l’espérance que tu nous donnes,

et qui nous permet de garder le cap contre vents et marées.

 

Gloire à toi, Seigneur !

 

Amen

 

Texte d'Anniel Hatton

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports - dans Spiritualité
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 08:53

Seigneur, dans l'immensité de cet aéroport,

Je me sens quelquefois un peu perdu.

Parfois, quand je me regarde,

je suis porté à la désespérance.

Si je me compare aux autres,

J'ai l'impression de ne pas être à la hauteur.

Quand je considère la montagne de travail qui m'attend,

Je me sens souvent incapable d'en venir à bout.

 

C'est vrai que je suis bien petit

par rapport au monde qui m'entoure,

Petit dans bien des domaines,

Et surtout tout petit par rapport à toi.

 

Mais, comme à Zachée, tu me dis:

"Aujourd'hui, il me faut demeurer chez toi."[1]

Seigneur, je voudrais que ta Parole demeure en moi,

M'habite et me remplisse, afin que, par ton Saint Esprit,

Je sache aller au-delà de mes peurs et de mes complexes

Pour t'accueillir avec confiance en croyant

que tu peux tout changer en moi, et pour le mieux.

 

                                                        Amen

 Texte d'Anniel Hatton


[1] Luc 19:5

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports - dans Spiritualité
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 09:23

Au cœur de la plateforme calme et tranquille,

Après le rush de la matinée,

Je regarde par la fenêtre

Les avions qui s'élèvent un à un,

Racés, élégants et rapides,

Disparaissant bien vite de mon horizon.

 

C'est un petit carré de ciel

Où les nuages font leur lit,

Frissonnant au gré du vent,

Déchirés parfois par une fine lame de lumière

Que le soleil lointain a laissé échapper.

 

Le cri d'une mouette égarée surprend

dans cet environnement de béton gris.

Un vol d'étourneaux s'échappe en ordre dispersé,

Et c'est comme un rideau qui se tire tout à coup.

 

A l'extérieur du  terminal,

Dans un recoin, sous un pont,

Comme dans un abri,

Un homme joue de la guitare.

Vêtu d'un pardessus noir,

D'un chapeau sombre,

et d'un pantalon de même couleur,

Il se fond dans le paysage,

Et son visage brun s'extasie

Au son de sa musique légère et pensive.

 

Je suis à l'aéroport,

Et je te loue, Seigneur,

Pour toutes les surprises

Que tu m'y livres au jour le jour.

 

                                               Amen

 

Texte d'Anniel Hatton

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports - dans Spiritualité
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 17:24

 

2.JPG

Je me trouvais un soir dans une salle d'embarquement avec une famille britannique dont un des enfants était handicapé. Le petit frère de l'enfant à mobilité réduite se montrait particulièrement remuant et bruyant. Il faut dire qu'il n'avait que trois ans. Et, quand on a cet âge-là,  c'est long d'attendre pendant deux heures après l'enregistrement des bagages. Alors, pour soulager les parents, et pour ne pas gêner les autres passagers qui commençaient à être agacés par l'hyperactivité du gamin, j'avais essayé de l'occuper avec des autocollants et des gommettes adhésives. Puis, au bout d'un moment, comme il commençait à vouloir faire autre chose, j'avais attiré son attention sur ce qui se passait sur la piste qu'on pouvait voir de la grande baie vitrée de la salle d'embarquement.

 

1

"Pourquoi est-ce que les lumières de cet avion clignotent?" interrogea-t-il tout à coup.

"Peut-être parce qu'il va décoller", répondit sa maman d'un air distrait tout en feuilletant un magazine. 

Et l'enfant de regarder avec attention l'avion qui roulait sur la piste, d'abord lentement, puis de plus en plus vite, jusqu'à ce qu'il se mette effectivement à décoller. Pour lui, c'était tout de même fascinant!

Entretemps, il s'était mis à neiger, et de plus en plus fort, avec de gros flocons qui tenaient bien sur le sol. Et voilà que différents engins ont commencé à s'animer sur la piste… Une déneigeuse s'est mise à faire des allées et venues sur la portion de tarmac que nous pouvions voir. L'enfant réalisa alors que ses lumières clignotaient, elles aussi. Et tout à coup, le voilà qui saute sur ses pieds, tout excité, et qui s'écrie à haute et intelligible voix en regardant cette espèce de tracteur massif: « Peut-être que le tracteur va décoller, lui aussi ! »

De temps à autre, je participe ainsi à l'accueil et à l'accompagnement d'enfants handicapés britanniques. L'aumônerie de l'aéroport de Roissy a en effet des contacts privilégiés avec son homologue de Londres-Luton qui est en lien étroit avec Wishes4kids. Cette association, dont le but est d’exaucer le vœu le plus cher d’un enfant handicapé ou en fin de vie, s'est ainsi mise en contact avec des aumôneries qui assureront le relais dans différents aéroports, dont le nôtre. En général, il s'agit de petits bouts de chou gravement atteints de cancers en phase terminale, de leucémies avancées, ou de handicaps très lourds. Le désir de ces enfants, qui ont entre trois et dix ans, c’est très souvent d’aller à Disneyland-Paris. Ils arrivent donc à l’aéroport avec leur famille, et vont passer deux jours de rêve au parc d’attractions. Parfois, au retour, ils sont en larmes parce qu'ils ne veulent pas rentrer chez eux, avec tout ce que cela implique: les allées et venues à l'hôpital, les chimiothérapies contraignantes, les souffrances physiques que les antalgiques ne réussissent pas toujours à calmer complètement, l'impossibilité de faire ce que font les autres enfants, aller à l'école, faire ses devoirs, courir et s'amuser tout simplement… Cette virée dans l’imaginaire leur permet d'oublier leur maladie et de s'amuser sans arrière-pensée pendant deux jours. En tant qu'aumônier de CDG, munie d'un badge "Wishes4kids", je les accueille à l’arrivée, et les attends au retour pour les aider dans les différentes démarches à accomplir avant de prendre l’avion.  Ce sont des moments prenants et très émouvants, qui marquent profondément. Je ne peux oublier ces petites frimousses au regard enchanté, surtout lorsque, quelques semaines plus tard, j'apprends qu'un de ces enfants vient de mourir…

                                                                                                         

                             Anniel Hatton, aumônier protestant à Roissy-Charles de Gaulle

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports - dans La vie des aumôneries
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 06:44

Notre site vous intéresse? Vous voulez être tenu informé des mises à jour? Inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter! Pour cela rendez-vous à droite de cette page pour entrer votre adresse mail.

 

A bientôt sur le site de l'aumônerie protestante des aéroports!

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports