Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 09:37

DSCN1582.JPG

« J’ai trop d’la chance ! Je vais aller au bureau de Maman! En plus, y'a plein d’choses à voir à l'aéroport… » dit le petit garçon à ses sœurs qui se préparent à se rendre à l’école.

Elias a 4 ans. Il a 39 de fièvre aujourd’hui. Sa maman ne peut pas se permettre de prendre un jour de congé. Il va donc passer la journée à l’aéroport, à dessiner et colorier tranquillement dans un coin de bureau en essayant de se faire tout petit pour qu’on oublie sa présence. De plus, par la grande baie vitrée, il peut voir les avions aller et venir. C’est donc presque une joie que d’être malade !

 

En sortant de l’espace réservé aux bureaux du terminal 2F, je dois brusquement m’arrêter pour laisser passer deux gamins de 8-9 ans qui jouent aux auto-tamponneuses avec des chariots à bagages. Emporté par son élan, l’un d’eux va percuter un passager qui, soudain déséquilibré, se retrouve bien malgré lui, et à son grand déplaisir, assis sur une valise qui ne lui appartient pas.

 

Je poursuis ma route et me dirige vers le terminal 1. Dans le CDGVal, un frère et une sœur se sont assis à l’avant de la rame. Ils peuvent ainsi avoir l’illusion de conduire la navette eux-mêmes. Ils sont fascinés par « ce p’tit train qui roule tout seul ». Est-ce qu’il est télécommandé ? » demande le petit frère. « Et où est le monsieur qui tient les manettes ? »

 

DSCN2007.JPGEn sortant de la navette, un spectacle étonnant nous attend au terminal 1, une animation ponctuelle. Des jeunes et des moins jeunes en attente de départ sont assis sur des sièges surélevés. Ils trempent leurs jambes lasses dans des espèces d’aquariums remplis d’eau bouillonnante. De petits poissons vont et viennent, effleurant les pieds des baigneurs occasionnels et, paraît-il, se délectent des peaux mortes des membres desséchés et échauffés par un peu trop de marche…

 

Un peu plus loin, un petit garçon joue au foot avec un ballon de baudruche qu’on lui a donné au stand de restauration rapide tout proche. Il s’y croit vraiment, se concentre et évolue avec grâce au milieu de l’allée, faisant des figures improbables sous les yeux amusés de passagers dont c’est la seule distraction pour le moment, et qui sont vraiment au spectacle.

DSCN2011.JPG

 

Et cerise sur le gâteau, voilà que c’est justement l’inauguration du jardin d’été, sorte de patio récemment aménagé au centre du terminal. Des invités sur leur trente-et-un bavardent à bâtons rompus au son de morceaux de musique classique. D’autres arpentent lentement les petites allées qui serpentent entre des plantes méditerranéennes. On se croirait dans le sud de la France…

 

J’ai trop d’la chance d’être à l'aéroport ! Y'a plein d’choses à voir…

 

Anniel Hatton, aumônier à Roissy-Charles de Gaulle

Partager cet article

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports - dans La vie des aumôneries