Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 16:29

         Depuis le 17 juin dernier, les Etats-Unis sont sous le choc. Un jeune américain de 21 ans a ouvert le feu dans une église méthodiste de Charleston en Caroline du Sud en pleine réunion de partage biblique et de prière, faisant neuf morts, dont le pasteur Clementa Pickney qui animait la soirée.

          Lors du service religieux célébré en mémoire de plusieurs des victimes de cette fusillade, service auquel il avait tenu à être présent, le président américain Barack Obama a entonné a capella le cantique "Amazing Grace".

           Saisies d'émotion, les quelque cinq mille personnes présentes à ce temps de recueillement se sont jointes à lui pour chanter ce chant de foi et d'espérance.

          Malgré leur immense peine et le poids de leur chagrin, plusieurs familles de victimes ont tenu à manifester malgré tout leur volonté de pardon vis-à-vis du meurtrier, déchaînant par là un déferlement de sentiments d'admiration ou d'incompréhension.

           Au plan politique, la gouverneure républicaine de Caroline du Sud, Nikki Haley, a fait un pas en direction de ses administrés, en demandant que soient retirés de la voie publique nombre de symboles visibles rappelant le dramatique passé de suprématie blanche de sa juridiction: « Le moment est venu de retirer le drapeau de la pelouse du Capitole", a déclaré la gouverneure républicaine. "C'est le moment de dire que ce drapeau, bien que partie intégrante de notre passé, ne représente pas l'avenir de notre grand État. »

                                                                                                                              Anniel Hatton

Partager cet article

Repost 0
Published by Aumônerie protestante aux aéroports