Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 07:32


 

DSCN4518-copie-1.JPG

Comme autrefois à la Samaritaine, on trouve de tout, à l'aéroport de Roissy: des moineaux égarés dans une aérogare après s'être faufilés par une porte ouverte en suivant des passagers, des lapins qui assis sur leur arrière-train, regardent défiler ces drôles d'êtres humains qui s'entassent dans le CDG-VAL, de faux pandas –dépaysement garanti avant même que de partir en voyage -, et… de vrais moutons à la tignasse brune.

 Entre l'espace SNCF et le terminal 2F, par les grandes baies vitrées donnant directement sur les pistes, on peut vraiment voir paître un troupeau de moutons.

 Rien ne semble les déranger dans leur copieux repas, ces ovins: ni le ronflement soudain des moteurs d'avion en partance, ni l'odeur de kérosène, ni les bavardages de membres du personnel qui prennent l'air pendant leur pause, ni les flashes des appareils photos de ceux qui viennent essayer de leur tirer le portrait d'un peu plus près. 

 Depuis le mois de mai, ils sont là, ces neuf moutons de race solognote, qui se partagent une pâture d'environ 4000m2, suscitant l'étonnement des passagers adultes et les cris de joie des enfants surpris par un tel spectacle.

 Un vieil homme s'arrête un jour pour les contempler, puis s'écrie avec une emphase toute orientale en désignant d'un geste large tout d'abord les moutons, puis les avions au loin:

 "Ici la tradition, là-bas la modernité!" 

                                                                                                              Anniel Hatton

 

DSCN4580.JPG

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Aumônerie protestante des aéroports - dans Actualité aéronautique et aéroportuaire